Breadcrumb

Avis d'experts

Vous connaissez sans-doute le CRM, outil de gestion clients pour les ventes, mais connaissez-vous le SRM pour les acheteurs ?

Le Supplier Relationship Management est tout simplement le miroir du CRM pour les acheteurs : un outil de gestion des données fournisseurs. L’outil SRM enregistre, traite et analyse les informations concernant les fournisseurs.

Grâce au SRM, les processus d’approvisionnement des entreprises sont aujourd’hui plus conformes à la politique des achats de l’entreprise, optimisés et sécurisés pour plus de performance Achats.

De nombreux challenges jalonnent le chemin des départements Achats : au-delà de la baisse des coûts d’approvisionnement, on trouve désormais des enjeux liés aux risques fournisseurs, à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ou tout simplement à la collaboration avec les fournisseurs. 

Les acheteurs confrontés à ces enjeux peuvent utiliser cet outil incontournable considéré comme « l’autoroute des données Achats ». Le SRM donne un cadre, contrôle les flux de data, harmonise les processus Achats et améliore les relations entre acheteurs et fournisseurs. De plus, cet outil permet de rationaliser les coûts à plusieurs niveaux : production, traitement administratif,…

 

Focus sur les principales fonctions du SRM :

  • Le sourcing fournisseurs avec des modules eRFX ou encore la réalisation d’enchères inversées
  • Le contrôle du risque fournisseurs grâce à des données vérifiées et à jour, issues de bases de données externes
  • La gestion des plans de développement : des plans d’action renseignés pour chaque fournisseur, générant des KPIs et des alertes
  • La gestion de la qualité via la conduite de campagnes d’évaluation fournisseurs avec prise en compte de l’avis des acheteurs
  • La collaboration interne comme externe : partage d’informations sur la plateforme entre fournisseurs et acheteurs
  • La Responsabilité Sociétale des Entreprises via le contrôle des informations fournisseurs et du sourcing
  • La mobilité grâce à des applications smartphone pour répondre à la réalité des acheteurs aujourd’hui très présents sur le terrain

 

Mettre en place un tel cadre est un véritable défi pour les grandes structures. Mais avec l’implémentation d’un outil SRM, la direction Achats peut disposer de plusieurs données sur ses fournisseurs, les mettre à jour, les analyser et les partager avec ses collaborateurs. Pour le suivi des contrats, cet outil peut injecter des données externes fiables et régulièrement mises à jour notamment sur leur santé financière.

Les solutions SRM de SynerTrade ont été conçues avec cette vision. Grâce à des partenariats avec des acteurs comme Bureau Van Dijk, ces solutions collectent des données externes, nettoyées et triées, afin d’avoir des données utiles au département Achat (par exemple les résultats financiers des fournisseurs ou leurs cotations officielles). A ces données externes, s’ajoutent celles que les acheteurs collectent dans le cadre de leur relation quotidienne avec les fournisseurs.

Indispensable à toute politique achat des entreprises, le SRM s’est imposé bien au-delà de son rôle dans la maitrise des coûts, dans la gestion des risques et la conformité de la politique RSE de l’entreprise. 

Kristina Pousseur

Plus de 20 ans d’expérience en marketing et communication B2B acquise chez des éditeurs de logiciels de gestion et d’automatisation des processus métiers (Sage, ReadSoft, Lexmark Enterprise software), et aujourd’hui à la tête du département marketing de l’éditeur international de solutions e-achat SynerTrade, une filiale de Digital Dimension, Kristina évolue dans la digitalisation des processus métiers notamment de la finance et des achats. Kristina détient une Maîtrise de Sciences de Gestion de l’Université Paris IX Dauphine avec une spécialisation en marketing.

Voir tous ses articles